Les 7 corps énergétiques

Nous sommes composés de 7 corps énergétiques, du plus dense au plus subtil qui correspondent à nos différentes structures énergétiques et à nos différents niveaux de réalités… Lire la suite

Le corps physique est le plus dense de nos corps. Il est mis en action par notre corps éthérique.

C’est le corps des expériences et le véhicule de notre âme et le réceptacle des autres corps énergétiques. C’est dans cet espace que nous pouvons transmuter, conscientiser nos expériences dites « négatives » pour en sortir la quintessence et manifester toutes les qualités de notre Etre intérieur.

Nos 3 premiers corps énergétiques : le corps éthérique, le corps astral, le corps mental correspondent à la personnalité. Ils disparaissent avec la mort du corps physique.

Le corps éthérique appelé aussi corps vital, constitué de matière subtil est le plus proche du corps physique et ne peut être séparé de celui-ci. Sa fréquence vibratoire est plus élevée que celle du corps physique. Il est le véhicule du prana, c’est par lui que les énergies circulent dans notre corps par l’intermédiaire des circuits énergétiques appelés méridiens ou nadis, eux-mêmes reliés aux 7 chakras. Le corps éthérique anime, protège, répare et vitalise le corps physique qui, sans lui, serait sans vie. Il s’affaibli durant la journée et c’est par le sommeil qu’il se régénère et peut ensuite réparer notre corps physique. Dormir suffisamment nous aide à rester en bonne santé. On y retrouve le double éthérique des organes de notre organisme. C’est par lui que le monde physique et subtil s’unissent. Il est en lien avec le corps Atmique.

Le corps astral, aussi appelé corps émotionnel, corps de la sensibilité, corps des désirs. Il se distingue par sa coloration intimement liés à nos états intérieurs « nos peurs, nos joies nos tristesses nos doutes nos angoisses et autres ». C’est par ces excès de stress qu’il agit fortement sur notre physique par le système neuro sensoriel. Certaines activités destructrices du corps astral sur notre corps physique doivent être, compensées par l’action régénératrice et vitalisante de notre corps éthérique sous peine d’engendrer des maladies. Ce corps permet aussi de voyager dans le monde astral consciemment à condition d’en avoir la maîtrise ou inconsciemment lorsque nous dormons. Il nous permet d’intérioriser les forces psycho spirituelles des astres. C’est par lui que nous avons la conscience de notre environnement, de sentir et de désirer ce que nous voulons. Grâce à lui l’être ressent l’Amour, la haine, le plaisir, la souffrance, la joie, la peine. Il est informé par le corps mental qui agit sur lui sous forme de pensées qui peuvent influencer le corps éthérique et créer des blocages énergétiques. Il est en lien avec le corps Bouddhique.

Le corps mental est le plus puissant des 3 corps de la personnalité avec une énergie beaucoup plus subtile et fine. Il prend naissance dans notre cerveau. Il contrôle très fortement nos 2 corps inférieurs. Il réagit sur le corps astral qui à son tour va informer le corps éthérique puis va venir se cristalliser dans notre matière. Là, résident et se développent nos pensées, notre imagination, notre mémoire nos croyances, nos jugements,

Il peut être vu aussi comme un centre de pure lumière réflecteur de l’Ame, enseignant cette pureté dans le cœur des hommes. Il est le véhicule du soi qui s’exprime par l’intellect et aussi de l’égo.

Il est en lien avec le corps causal.

Les 3 prochains corps énergétiques dit corps spirituels sont : le corps causal, le corps bouddhique, le corps atmique.

Le corps causal ou mental supérieur dans certaines traditions. Là sont enregistrées, les causes de nos expériences passées et contemporaines, bonnes ou mauvaises qui agissent dans notre vie. Elles détermineront la structure de nos futures incarnations. Il est le réceptacle de toutes nos vies. Il garde aussi les germes de toutes nos qualités et permet d’établir notre individualité. C’est le lieu de notre Karma d’où l’importance d’accéder à ce plan en conscience. Cela nous permettra de mieux comprendre notre vie, de l’accepter, de se sentir responsable tout en pouvant la transformer. Il est le témoin de notre croissance et de notre évolution. Il est le point de jaillissement de la pensée abstraite et le vecteur du discernement. C’est le corps de sagesse acquit par la transformation alchimique des expériences de nos vies terrestres.

Le corps Bouddhique : dans cet espace se situe la conscience du supra mental qui régit et coordonne toutes les cohérences, les interdépendances, de toutes vies, de toutes choses. L’amour inconditionnel prend sa source ici. C’est le corps de l’éveil et de l’illumination.

Le corps atmique est la partie la plus spirituelle, la plus pure et haute de nous-même. C’est notre état divin, notre puissance divine, notre unité.

Nous possédons d’autres corps spirituels au-delà du corps Atmique. Nous vivons actuellement de grands changements vibratoires, qui permettent pour la première fois la descente de nos corps spirituels supérieurs qui sont au nombre de 14. Chacun d’entre eux possède des capacités que nous allons manifester et expérimenter, une fois le niveau atteint.

Par contre, au fur et à mesure de notre évolution nous allons devoir purifier des mémoires de plus en plus profondes et être confronté à nos blocages. Plus nous manisfesterons notre lumière, plus l’ombre non conscientisée en nous se révélera. La montée vibratoire que nous vivons permet aussi de recevoir une aide bien plus puissante pour nous accompagner dans ce processus d’ascension. Nous ne sommes pas seuls et nous sommes attendus.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*